=> 1804405 visites

  => suivez-nous sur :


 

Avant le concert du 16 septembre, quatre questions à l’artiste Moonya…



Bernay, parvis de l'Abbatiale


16 septembre 2022


19h. Concert gratuit avec l’association A l’air Libre, organisatrice de l’exposition « Extases » d’Ernest Pignon-Ernest visible jusqu’au 18 sept. dans l’Abbatiale.









 
Au revoir les Extases en musique avec Moonya


La musique va accompagner la fin de l’été et de rendez-vous privilégiés. Un événement festif vient ainsi clore les escales musicales de l'Eté culturel de la MJC et annoncer le proche tombé de rideau sur l’exposition « Extases » d'Ernest Pignon-Ernest.

Qui de mieux qu’une interprète féminine pour incarner ce rendez-vous culturel orchestré par l’association A l’air Libre avec la complicité de la MJC.

Femme orchestre à la dream pop acrobatique et lunaire, Moonya entre en scène...

Intitulé « Au revoir les Extases », ce concert marque à la fois la dernière des « escales musicales pour un été culturel » de la MJC et la proche clôture de l’exposition Extases d’Ernest Pignon-Ernest. C’est de la pression ou du bonheur ?
Un peu des deux forcément. C’est avant tout beaucoup de bonheur car c’est un réel privilège de pouvoir tenir ce rôle-là, notamment par rapport à une exposition de cette ampleur. C’est un honneur. Et c’est aussi la pression de vouloir être à la hauteur, de rendre hommage à l’événement à sa juste valeur.

En tant qu’artiste, le concept pluridisciplinaire culturel de la MJC, ça vous parle ?
Complètement. J’ai déjà vécu une expérience de cette nature mais pas de cette ampleur ! Je trouve très intéressant de mêler les arts, c’est particulièrement inspirant car pour moi tout est lié : quand je visite des expos, assiste à des concerts, il y a des connexions entre les formes d’arts qui s’expriment par la sensibilité. Moi-même, il m’est arrivé à travers un recueil de poèmes d’associer écriture, peinture et d’utiliser des textes dans mes chansons. Les images parlent, tout comme en musique les images viennent. Les images peuvent communiquer entre elles donc les arts peuvent communiquer entre eux…


Que vous a inspiré l’exposition des œuvres d’Ernest Pignon-Ernest ?
Ça a été très bouleversant. Une émotion exceptionnelle, intense : une sensation de «grandiosité», de profondeur, d’immensité. C’est difficile d’exprimer ça autrement… Il y a une sensation étrange d’être à la fois submergée par l’émotion d’une intimité et immergée dans une réalité par les traits si précis des corps de ces femmes. C’est d’une beauté tragique, au sens le plus noble de la beauté, d’autant plus bouleversante quand on lit la biographie de ces femmes…

A l’image de cette expérience, lorsque vous tournez, en France ou à l’étranger, les voyages, les rencontres, le public… nourrissent votre créativité ?
Absolument, c’est même une motivation ! J’adore voyager, voir des expos, des films, des concerts… Voir ailleurs et se confronter à d’autres cultures, artistes, paysages, c’est nécessairement enrichissant et nourrissant.
Pour ce concert, le contexte importe énormément : je vais vivre le concert « avec » l’exposition ; je suis portée par cette raison qui fait que je suis là sur scène (et je remercie Pierre-Louis Basse pour sa confiance !). J’ai des morceaux de musique qui résonnent particulièrement pour moi dans ces circonstances et que j’interpréterai à cette occasion…

 

 
• Quelles mésanges en Normandie ?
Visiteuses assidues de nos mangeoires hivernales, précieuses auxiliaires des jardiniers, l...

• 13ème Festival
Génération Durable

Acteur pédagogique, le festival définit la culture comme ambassadrice pertinente et féd...

• Ciné-concert
Nanouk l'esquimau
Le centenaire

Confirmant la pertinence que la culture est une ambassadrice fédératrice des questions ...

Au revoir les Extases en musique avec Moonya
La musique va accompagner la fin de l’été et de rendez-vous privilégiés. Un événement fest...


 

• Résidences d’artistes :
un « luxe » nécessaire

La diffusion artistique et l'ouverture culturelle constituent des piliers de la mi...